FR / EN
Livraison & retour gratuits
0

La marque TiNNSON

D’où je viens

Depuis l’adolescence j’aime les belles chaussures. J’ai toujours été sensible à la façon dont une chaussure termine le pantalon. Evidemment je préfére les pantalons étroits qui dégagent la chaussure et surtout les jeans, quel que soit leur coloris. J’ai toujours recherché les chaussures qui se combinent harmonieusement avec le jean et finissent la silhouette.

Je suis allergique aux chaussures à bout rond épais.

En face de la FNAC Rue de Rennes, où je passais des après-midi entiers à regarder les disques un par un, se tenait le magasin Creeks, branché à l’époque, qui vendait pas mal de jolies chaussures anglaises, des Grenson par exemple. Je cherchais la forme vraiment harmonieuse, De loin je voyais une chaussure qui me semblait superbe, je m’approchais et il y avait quelque chose qui ne marchait pas, c’était une quête interminable.

Je me souviens du patron du magasin de disques Music Action, Carrefour de l’Odéon. Il portait un jean étroit avec des santiags fabuleuses qu’il achetait aux US. Elles étaient vraiment fines, je ne me lassais pas de les admirer. Elles se mariaient idéalement avec son jean. Ca glissait, une forme incroyable… La musique jouait sur d’énormes enceintes JBL qui crachaient le feu.

J’ai aimé certaines Alden, Edward Green, Berluti, Church’s, Weston… Je cherchais la forme idéale, la chaussure définitive.

Expérience

J’ai déniché mon premier job chez New Balance dont je suis devenu le patron en France, par un énorme coup de chance. Nous étions une bande de copains et nous avons connu de longues années fraternelles mais difficiles. Puis le succès… qui a attiré des ambitieux, certains carrièristes sans foi ni loi. Je ne me sentais plus chez moi, j’ai alors créé Bluedy, des chaussures hommes que je commercialisais dans 12 pays au bout de 3 ans. Le mot Bluedy se voulait comme le contraire de bloody, ça signifiait tendresse et mélancolie. Le thème évidemment c’était le bleu et le logo une goutte d’eau: « l’océan est fait de gouttes d’eau ». Nous avions une très belle philosophie, partagée.

Ensuite j’ai été séduit par un beau projet chez Mizuno où travaillaient des amis, anciens collègues chez NB. De bonnes années mais la lenteur de la multinationale japonaise a fini par m’ennuyer.

J’ai décidé de créer une nouvelle marque homme et femme, consacrée exclusivement à la chelsea boots, dans un esprit rock. Ca s’appelle TiNNSON. Nous sommes spécialistes de la chelsea boots.

Pourquoi le nom TiNNSON?

tinnson était le surnom que me donnaient les copains de mon frère Christophe lorsque nous étions ados, un dérivé anglicisé de mon prénom Martin. C’est Etienne qui le premier l’a employé. Etienne faisait partie de la bande de Levesville-La-Chenard, tous passionnés de mécanique ils démontaient des voitures: DS21, Ford Mustang, Cadillac Deville, 2CV. Ils se retrouvaient chaque soir pour bricoler. Etienne était une force de la nature, à 14 ans il amenait le bullworker en butée. Il a couru le championnat de France de sidecar cross avec Christophe, ils ont même participé à une épreuve du championnat du monde en Autriche. Nous étions jeunes, insouciants et plein d’espoir… Sacré Etienne!

Le bleu de la semelle

Le Bleu Du Ciel de Georges Bataille, le bleu le bleu de Melmoth (autre nom de Dashiell Hedayat, célèbre pour sa sublime chanson Chrysler, probablement le titre le plus rock jamais chanté en français). J’ai toujours aimé le bleu qui signifie l’infini, la profondeur, le rêve, la paix, la sérénité…

Concept

La chelsea boots c’est la chaussure à la silhouette la plus pure, la plus simple, la plus élégante, celle qui se marie le mieux avec un jean étroit.

Par ailleurs c’est le modèle qui illustre la musique dans laquelle j’ai grandi. Les Beatles, les Stones, Hendrix  portaient tous des chelsea boots.

J’ai décidé de concentrer toutes mes ressources sur un seul modèle, pas envie de suivre banalement les autres marques et de multiplier les formes: un seul modèle, le plus beau, la chelsea boots. Nous sommes spécialistes dans la chelsea boots pour homme et femme.

Je considére qu’une marque n’a de sens que si elle a une personnalité claire, dans un contexte culturel précis. Je suis sensible aux petites marques originales. Les grandes qui veulent vendre à tout le monde me laissent froid.

Avec TiNNSON j’allie mon amour de la chaussure à ma passion pour la musique. La chelsea boots est née dans la musique, elle y est toujours ominiprésente. Il suffit de regarder Coachella pour le constater.

Pour rendre hommage aux musiciens qui m’ont fait découvrir le beau et m’ont procuré tant d’émotions, le logo de la marque est une guitare électrique. Chaque semelle est gravée de l’image d’un groupe punk, l’essence de l’attitude rock, l’énergie, la guitare en avant. Elle illustre l’esprit rock.

J’ai nommé chaque modèle du prénom d’un de mes musiciens préférés.

Mais la priorité c’est de proposer un produit intègre, de qualité.

Ma philosophie: faire quelque chose de bien, à ma façon.

Fabriquer chaque paire de TiNNSON avec soin en utilisant les meilleurs matériaux pour proposer une chelsea boots élégante, confortable et durable sur le long terme.

Sélectionner des cuirs nobles, beaux à regarder, doux à toucher, naturels et robustes. Choisir un montage cousu, garantir une fabrication soignée par des artisans soucieux de bien faire.

Je veux satisfaire ceux qui investissent leurs € durement gagnés.

Made in Portugal

Des amis me répétaient: « Tu devrais aller au Portugal. Ils ont l’expérience de tous les niveaux de prix. Tu as de grosses usines dédiées au volume comme de petits ateliers très spécialisés. Il faut chercher. Mais la qualité est belle, les gens sont  efficaces. Ils te comprennent, ils ont l’expérience et le goût du travail bien fait. Avec un peu de patience tu peux trouver la meilleure qualité à un prix sage.  » J’ai visité des usines, nombreuses. Un matin, près de Saint-Jean De Madeire, je suis entré dans un atelier où j’ai aperçu de belles matières, des échantillons raffinés et je me suis pris de sympathie pour le patron, son fils et son père. 3 générations qui travaillent ensemble, c’était marquant. Je les ai trouvés justes, humbles, attentifs, ouverts. J’ai expliqué TiNNSON, ils sont allés chercher des prototypes. J’ai montré le cahier des charges. J’ai insisté sur la forme, ils comprenaient. J’ai vu en production les chaussures d’une marque anglaise de haut vol. J’étais au bon endroit. J’ai examiné les chaussures, les machines, les gens, 12 personnes en tout. Je me sentais bien, j’avais envie de travailler avec eux. Ils souriaient, nous partagions la même envie.

La forme

Pendant plusieurs mois nous avons raffiné la forme pour la rendre la plus harmonieuse possible: comparaison, hésitations, difficile équilibre…  Je recherchais une forme qui soit fine sans être pointue, qui soit élégante sans être banale et qui conserve un esprit rock.

Harmonieuse mais avec du caractère et de la personnalité.

Après de nombreux tatonnements nous y sommes parvenus.

Je ne veux pas de forme ronde, épaisse. Pour moi la chaussure est la continuité et la FIN de la silhouette donc un bout rond, épais ou qui remonte est un non sens, un renoncement à l’élégance. Pour moi le bout de la chaussure doit être le plus près du sol possible donc la finesse est indispensable.  Je vois de jolies choses partout mais je ne comprends pas comment on peut dessiner différentes formes simultanément sans compromis. Je conçois aujourd’hui la forme qui est le résultat de tout ce que j’ai aimé depuis l’adolescence.

Nous avons défini le meilleur montage: confort, flexibilité, authenticité, durabilité, un cousu Blake, un contrefort digne de ce nom qui structure la boots. J’ai selectionné les matériaux constitutifs de la semelle, la doublure en veau naturel.

Au fil des voyages j’avais déniché d’excellentes peaux, sans me reposer systématiquement sur les plus chères. J’ai construit la collection.

Avec TiNNSON j’ai conçu la boots que j’avais envie de porter.

Je n’insiste pas sur le côté éthique car il va de soi. Au-delà des aspects humains nous veillons à acheter localement, à réduire les transits, à privilégier les fournisseurs soucieux de développement durable. Nous constatons que nos partenaires sont sensibles à ces questions et que de plus en plus d’acteurs autour de nous se montrent attentifs au sort de notre petite planète. La situation est grave, nous devons prendre garde.

Mon engagement

1- les chelsea boots TiNNSON sont découpées, cousues et montées avec soin dans un atelier familial (3 générations)  à Saint-Jean De Madeire.

2- les matériaux et les finitions sont choisis par moi selon des critères de qualité et de durabilité. Nous optimisons les approvisionnements en local. Nous sommes attentifs à bien faire dans tous nos échanges. Nous sommes respectueux du travail de l’équipe: il réclame une précision et une vigilance de tous les instants pour que le produit soit irréprochable.

3- Je vise un rapport qualité-prix élevé pour que chaque client soit heureux DURABLEMENT et fier de ses chelsea Tinnson.

4- Je réponds personnellement à chaque message, avec l’aide de Maelys si nécessaire. N’hésitez pas à poser des questions.

5- 1 seul type de produit, la chelsea boots, pour s’assurer d’être vraiment compétents et spécialistes.

6- une seule ambition: un produit intègre, élégant, confortable et durable. Et exclusif.

Le prix et le rapport qualité/prix

Je suis attaché à trouver le bon équilibre: je ne vais pas systématiquement choisir les cuirs les plus chers mais je veux la meilleure qualité. J’ai choisi la plus belle doubure en veau naturel qui est utilisée sur tous les modèles TiNNSON.

Tous les prix cohabitent sur le marché et il est souvent difficile de distinguer les niveaux de qualité et le vrai bon rapport qualité/prix. La doublure en cuir est un indicateur clé de la vraie qualité d’un produit. Vachette, porc… ou veau naturel de bonne tenue? Tous les éléments rentrent en jeu dans la durabilité à long terme: ceux qu’on voit et ceux qu’on ne voit pas: la qualité du contrefort est cruciale, la qualité du fil pour la couture Blake, le montage en lui-même, les cuirs utilisés dans la semelle…

Je travaille constamment avec l’atelier pour améliorer la qualité produit, qu’il s’agisse de montage ou de matières, même si ça coûte un peu plus cher, il y a souvent moyen d’améliorer.

En concentrant la gamme sur un seul modèle et sur une seule forme j’optimise le travail de l’atelier ce qui permet de maintenir un tarif favorable.

Vendre en ligne / vendre en magasin

Beaucoup des messages que vous nous adressez commencent par: Où puis-je essayer vos boots?

Ce serait pratique de vous indiquer une liste de magasins si longue que personne n’ait besoin de faire 20, 50 km pour voir la gamme, toucher les chaussures et les essayer.

Malheureusement il est compliqué pour une jeune marque aujourd’hui de créer un réseau de magasins partenaires. Les magasins, dont la situation économique est souvent délicate, exigent des conditions commerciales qu’il est pour ainsi dire impossible de satisfaire pour une marque qui a des objectifs limités et qui vise la qualité plutôt que la quantité.

Aujourd’hui, en offrant l’envoi dans les deux sens, pas de frais d’envoi – retour gratuit, nous permettons à chacun d’essayer nos boots sans aucun engagement.

Essayer chez soi est le meilleur moyen de se faire un avis objectif sur le produit.

Nous verrons à l’avenir si nous pouvons nouer des partenariats avec des magasins qui nous correspondent.

Je crois au magasin si la passion, l’humain et le conseil en sont les moteurs, mais pas à n’importe quel prix.

Qualité/quantité

Je ne vise pas le volume. Je veux construire une marque modeste dans sa dimension économique mais forte dans sa relation avec ses clients. Grâce à la qualité de nos boots, grâce à l’intégrité de notre relation avec vous tous.

Je  veux faire quelque chose de bien. Avec votre aide.

Ce qui m’intéresse avant tout c’est la qualité.

Si nous faisons de la qualité nous obtiendrons éventuellement la quantité qui nous permettra d’équilibrer nos comptes.

Si nous cherchons la quantité nous ne ferons jamais rien de beau.

Photos

J’ai fait toutes les photos. Pas de photoshop, pas de retouche, juste un Nikon D7000 avec un Nikkor DX 18-105 et un détourage industriel. Soyez bienveillant.

JIMI

Chelsea boots pour homme en veau velours aux coloris psychédéliques (Sciarada Made In Italy).  La JIMI c’est le coeur de la gamme des boots TiNNSON.

Caractéristiques techniques

Pourquoi je l’ai appelée JIMI

IGGY

La chelsea boots IGGY en veau pleine fleur noir directement inspirée des chelsea boots des années 60

Caractéristiques techniques

Pourquoi je l’ai appelée IGGY

 

BRYAN

Chelsea boots en cuir glacé épais    

Caractéristiques techniques

Pourquoi je l’ai appelée BRYAN

BRYAN rouge

BRYAN noir

STEPHIN

La chelsea boots en veau velours otterproof; doublure intégrale veau aniline, couche mousse au talon, semelle tout cuir cousue blake 7mm avant et 25mm arrière insert caoutchouc au talon.

Caractéristiques techniques

Pourquoi je l’ai appelée STEPHIN

STEPHIN noir

JOHNNY

Une chelsea boots en veau velours marron avec semelle renforcée. Une boots robuste et « rugged ».

Caractéristiques techniques

Pourquoi je l’ai appelée JOHNNY

JOHNNY turquoise

JOHNNY rouge

JOHNNY marron

SYD

Chelsea boots homme faite d’un cuir gras avec une semelle robuste 

Caractéristiques techniques

Pourquoi je l’ai appelée SYD

SYD navy

SYD gris

NANCY

La chelsea boots pour femme; doublure intégrale veau naturel aniline, couche mousse au talon, semelle tout cuir cousue blake 7mm avant et 30mm arrière.

Caractéristiques techniques

Pourquoi je l’ai appelée NANCY

NANCY turquoise

NANCY gris

NANCY noir

NANCY marron

JEFF

La chelsea boots en cuir nubuck épais

Caractéristiques techniques

Pourquoi je l’ai appelée JEFF

JEFF bleu

JEFF rose

KEITH

La chelsea boots pour homme en cuir imprimé

Caractéristiques techniques

Pourquoi je l’ai appelée KEITH

KEITH rouge

KEITH silver

KEITH gris

KEITH noir

Correspondance de la mesure en cm avec la taille TiNNSON

ATTENTION: TiNNSON chausse grand

Chaussant européen qui taille plus grand qu’un chaussant chaussure de sport, américaine par exemple.

Je chausse du 9,5US en New Balance, soit 43, et je chausse du 42 en TiNNSON.

Mon conseil: choisissez une pointure de moins que votre pointure habituelle mais en priorité utilisez le tableau ci-joint.

Si vous faites du 44 en général vous devez choisir du 43 en TiNNSON.

TENEZ COMPTE DE LA LARGEUR DE VOTRE PIED: si vous avez un pied large vous devez prendre une pointure de plus.

Le retour est gratuit pendant 10 jours.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez une question.

ENTRETIEN DE VOS BOOTS

 

1- Il est préférable de ne pas porter ses boots deux jours de suite surtout si elles sont mouillées: laisser le cuir respirer est toujours bénéfique. Un embauchoir permet d’absorber une part de l’humidité; si vous ne disposez pas d’embauchoirs vous pouvez mettre du papier roulé en boule (journal ou absorbant) dans la boots pour mieux la faire sécher.

2- Vous pouvez poser un patin dès l’achat si vous le souhaitez ou bien attendre que la semelle soit usée en partie: à vous de choisir. Le patin évite de glisser et protège le cuir.

3- Pour les chaussures en cuir pleine fleur vous devez les entretenir avec un cirage de qualité.

4- Les boots en veau velours doivent être brossées régulièrement avec une brosse spéciale daim. Il existe des produits qui ôtent les taches, vous devez vous rapprocher d’une boutique spécialisée pour choisir le bon.

REMERCIEMENTS

Merci à Plismo (& PB Toman) dont nous avons librement adapté la photo pour en faire le visuel rock sur la semelle.

Merci à Woytek pour ton accompagnement, tes photos, ta créativité.

Merci à toute l’équipe BLANCHEMAILLE, Justine et Samuel et tous les chers voisins!

Merci Houssam/Haytham, Romain, Maelys, Sara, Marie, Gaspard, Paul, ANNE… et aux premiers clients qui ont cru en TiNNSON!